En ce moment c'est difficile, la fatigue se fait vraiment sentir et la fin de période est comme toujours intense au niveau du travail...
J'ai un peu raccroché mes aiguilles cette semaine mais je vais les ressortir très vite dès ce week-end !
Ce que je n'abandonne pas, et qui est vital, ce sont mes 5 minutes au moins de lecture le soir avant de dormir. Grâce à cela j'ai pu finir mon premier roman de l'année...

harold fry

Harold Fry, retraité terne et ennuyeux, reçoit un jour ( un mardi donc... ) la courte lettre d'une ancienne collègue qu'il n'a pas vu depuis de longues années. Elle lui annonce un cancer et lui dit "adieu"...
Bouleversé par cette lettre, Harold ne sait pas vraiment comment réagir, mais spontanément il écrit une réponse, et il ressent le puissant désir de partir à pied pour la poster immédiatement... Seulement, il laisse passer la première boîte aux lettres, et il continue sa route jusqu'à la suivante... Il se laisse porter par le beau temps et la promenade qu'il a commencé. C'est ainsi qu'il trouve sur son chemin une station service et qu'il entame la conversation avec la jeune employée. Elle lui parle de foi... de foi qui déplace des montagnes et qui peut guérir la maladie... C'est à ce moment-là que le destin d'Harold va basculer : il va marcher pour rejoindre Queenie et grâce à ça elle sera sauvée...

Par ce pèlerinage c'est peut-être lui aussi qu'il va essayer de sauver...
J'ai beaucoup aimé ce livre et je l'ai fini en larmes tant qu'il m'a ému... Harold est touchant parce qu'il montre tout de suite des fêlures : son couple est triste et ses relations avec sa femme sont froides et distantes. Et puis il y a David, leur fils, avec qui les relations semblent coupées...
Pendant sa marche il va faire une profonde introspection et il va apprendre également à s'ouvrir à l'Autre...
J'avoue que je me suis faite cueillir par la révélation finale même si pendant tout le livre j'étais gênée par certains détails qui prennent évidemment tout leur sens après la dite révélation...
J'ai en ma possession la suite et je crois que je vais le garder pour cet été !

Je vous renvoie aussi vers le billet de ma copine Lisbeï qui avait lu aussi ce livre il y a quelques mois !

roman #1