En revoyant mon article sur nos vacances en Normandie, je me suis rendue compte que j'avais oublié de parler d'un spectacle que nous avons vu le 13 juillet... Je crois que c'était un acte manqué pour me permettre de consacrer un article complet à ce spectacle...
Chaque année, une commune très proche de notre lieu de vacances organise un festival de marionnettes et de formes animées. Et c'est une des raisons qui nous encourage, chaque année, à nous y rendre à la même période...
Nous sommes maintenant inscrits dans la liste de diffusion de l'association, et nous réservons notre spectacle dès l'ouverture des inscriptions...
Cette année, un spectacle avait attiré notre attention "Filles & Soie", décrit comme suit dans le programme :
"Seule en scène, Séverine Coulon revisite les contes de Blanche-Neige, La Petite Sirène et Peau d'Âne pour évoquer l'obsession des apparences inculquée aux fillettes dès le plus jeune âge, et questionner avec humour et poésie notre vision de la féminité. L'album les Trois Contes de Louise Duneton, sert de trame narrative à ce spectacle. De l'album à la scène, les dessins de cette jeune artiste prennent des formes différentes, mués tout à tour en figurines de soie, traités en théâtre d'objet, d'ombre ou incarnés par une comédienne tout en rondeurs."

filles&soie

Cette année avec ma classe et celle de ma Capuce nous avions travaillé sur le détournement des contes, alors j'étais intéressée de prolonger ce travail... Nous avons commandé nos places et nous avons attendus avec impatience le 13 juillet !
Cette attente a été récompensée : quel enchantement !
C'était un magnifique spectacle, effectivement très poétique, qui utilise les contes pour transmettre un message fort aux femmes... Un message féministe puissant, sans violence... Ce qui, pour moi, le rend encore plus audible... Tout était d'une grande justesse, et d'une grande beauté...
Toute la famille a été émue ( parfois jusqu'aux larmes... ), et Guégué a voulu remercier la comédienne à la fin du spectacle... Cette dernière lui a répondu qu'elle était touchée de voir que même les petits garçons pouvaient être sensibles aux messages véhiculés... Hé oui, c'est vrai que le féminisme peut aussi passer par les hommes !
Je vous mets le lien vers le descriptif sur le site du festival, il y a même une bande-annonce du spectacle qui me rappelle de bons souvenirs... Et qui sait, peut-être que ce spectacle tournera près de chez vous ( en tout cas pas au festival de marionnettes de Charleville-Mézières, j'ai vérifié... ) ?