Mon premier roman de l'année ! 

vivrevite

Je l'ai lu rapidement, d'abord parce que j'ai adoré, mais aussi parce que l'écriture chorale de cette biographie romancée est assez addictive : on a envie de découvrir l'opinion de l'intervenant suivant, à la fin de chaque court chapitre.
C'est, en effet, le principe du livre : on découvre James Dean par l'intermédiaire de prises de paroles des différentes personnes l'ayant cotoyé... Parents, amis, professeurs, amant-e-s, partenaires de jeu... Et James Dean lui-même se confie dans ce qu'il a de plus intime, jusqu'à la dernière phrase du livre...
J'ai aimé en apprendre plus sur ce mythe, qui incarne la jeunesse éternelle...  Mais aussi l'enfance meurtrie, la blessure, l'abandon, la fragilité, l'ambiguïté, la vocation, l'ambition, la rage, l'insolence...
Maintenant, c'était le risque, j'ai envie de revoir les films de James Dean... On ne sait jamais : je vais scruter les programmes d'Arte ! 

 

 

Et pour finir, une petite photo... James-Dean-1955-Vintage-Photography-Archive-Aluminium-Print

roman#1

 bonne-annee-2019_41084-234