Avec ce Miguel, je regrette à chaque fois de ne pas avoir photocopié la grille, parce qu'il y a tellement de changements de couleur, et des nuances tellement proches que je mets beaucoup de temps à m'y retrouver... Du coup, c'est seulement à la fin de ma session de broderie que je suis contente de voir le résultat, avant ça je tire la langue sévèrement !

DSCN9578

Et c'est avec un peu d'avance que mon amie Lisbeï a dévoilé son dernier Miguel... en rouge et noir... ( De rien, pour la chanson des années 80, qui ne vous quittera pas de la journée ! )

Aujourd'hui, on ouvre grand les fenêtres pour rafraîchir la maison, qui a pris un bon coup chaud pendant 4 jours !  Avec 18°C au thermomètre, par chez nous, c'est le choc thermique !